Une réforme fiscale et un changement de cap nécessaires

Publié le par MRC37

 

 

Si les les députés du MRC n'ignorent pas l'état dans lequel la précédente majorité a laissé les comptes de la France, le redressement à court terme des finances publiques ne saurait constituer à lui seul un projet politique. Réhabiliter l'impôt et le sens de l'intérêt général par la mise en oeuvre rapide d'une reforme fiscale ambitieuse, réorienter l'Europe en faveur de la croissance et de l'emploi sont autant d'objectifs prioritaires que le Gouvernement se doit d'entendre.

Dans un tel contexte, l'annonce effectuée le lundi 18 novembre par Jean-Marc Ayrault d'une "remise à plat de la fiscalité" est donc une bonne nouvelle. Donner plus de sens, de clarté et de justice à l'impôt est aujourd’hui nécessaire. Les députés du Mouvement Républicain et Citoyen prendront part à l'élaboration de cette réforme appelée de leurs vœux depuis mai 2012.

Surtout, c'est un changement de cap, de priorités politiques qui s'impose aujourd'hui: perserver dans la restriction budgétaire, notamment en termes de baisse de la dépense publique, alors que le déficit structurel semble sous contrôle et qu'une politique vigoureuse de soutien à notre économie se fait attendre serait contre-productif. C'est aujourd'hui à l'échelle européenne qu'il faut aller chercher les marges : baisse du niveau de l'euro, voire transformation de la monnaie unique en monnaie commune, affranchissement des contraintes imposées par la Commission en matière de déficit sont les conditions nécessaires au redressement de notre appareil productif.

 

Jean-Luc LAURENT, député MRC, président national du MRC

Publié dans republique

Commenter cet article